Le MMAC change de littoral : invasion à Arzon

Seize coureurs du MMAC sont venus grossir les rangs des 800 inscrits du trail du bord de mer ce 5 avril 2015 à Arzon dans le Morbihan : un premier convoi fila en éclaireur (Mathieu et sa petite famille + Nelly et Jérôme) ; suivirent Brigitte, Éric, Karim, Charlotte et Sacha ; Jean-Luc, Jacqueline, Gégène et Marie-Claude ; Françoise et Gérard ; Sandrine, sa fille, son beau-fils et Bernard (un ami) ; enfin Claude, Jean-Mi, Greg et votre serviteur.

Une touche vendéenne dans ce monde de Bretons !

Claude, quittant sa chère Vendée, fut quand même rassuré à l’orée de Nantes : traversant le vignoble nantais, il s’exclama « Je revis ! »

Arrivés le samedi soir au pays des chapeaux ronds, nous nous préparâmes comme des athlètes de fond, entassés à vingt dans un mobil home : terrine de lièvre, sanglier, faisan, sardine (pour les protéines), rhum ambré (glucose), tra(o)nches de cake (féculents)… Un festin de sportif qui continua dans un autre mobil home avec salades de pâtes, rôti cuit et autres finesses !

Dans un autre mobil home afin de laisser Gégène et Jean-Mi commencer à se concentrer pour leur marathon : réveil à 5h du mat’ pour un départ à 7h00 sur le port Crouesty.

Le lendemain matin, certains se préparèrent de diverses manières : Karim, tentant une expérience culinaire avec du jus d’orange moisi, pensait très certainement éliminer les coureurs derrière lui… ; Mathieu, les jambes ointes d’huile essentielle, pile électrique dès 7h30, continua tout feu tout flamme à s’échauffer jusqu’à 9h15, l’heure du départ du 28 km, sautillant à droite à gauche, donnant le tournis à Jean-Luc qui, lui-même sur le 28 km, se détendit par un petit déhanché au son de la sono.

Nelly, Brigitte, Charlotte, Sandrine, Françoise, Jérôme, Éric, Gérard, Karim, Claude, Greg, Bernard et moi-même prîmes le départ du 15 km à 9h30 : le parcours fut somptueux ! Petits sentiers côtiers, à flanc de rochers, entourés d’ajoncs, protégés par les pins torturés, dans une lumière éblouissante, cernés par la mer de tous côtés !

La course offrit naturellement diverses versions : course agressive du point de vue de Brigitte qui n’hésita pas à éliminer une concurrente en la faisant tomber dans les marches ; découverte des légendes vivantes pour Claude qui tomba à l’eau et se fit relever par cinq sirènes (rien que ça) ; escapade touristique pour Sandrine et moi-même qui nous extasiions à chaque détour de la côte dentelée sur le bleu de la mer, la lumière, la nature… D’humeur légère, un air me trottait dans la tête : « le MMAC, toudoum toudoum, qu’on voit courir… le long… des golfes clairs… »

Le bleu des maillots du MMAC fit tout de même concurrence au bleu du golfe : Mathieu, qui figure carrément sur le site de la course, termina 7ème de sa course, et Charlotte, qui devait seulement s’entraîner pour son marathon de la semaine prochaine, nous obligea à rester pour les récompenses : première sur le podium !

Jean-Mi termina son marathon en même temps que Jérôme sur le 15 km et ne s’en remit qu’en début de soirée ! Gégène finit dans les brancards, à la limite de l’amputation : une vilaine ampoule au pied réunit pas moins de trois secouristes autour de notre athlète, en vain…

La bonne humeur eut finalement raison de ces petits bobos et autres grosses fatigues, quand, de nouveau rassemblés au camping autour d’une grande tablée, les blagues, bouchons de bouteille et remarques pertinentes fusèrent : Gégène à Charlotte « Comment ça s’appelle, ce que tu as autour du cou ? » « Un tour de cou ! »

Bretagne, la magie opère (mais moins bien sur les cerveaux vendéens !)

Au final, Jérôme remporta le challenge du pronostic, avec 23 secondes d’écart seulement ! Félicitons Jean-Mi avec seulement 29 sec, Greg avec 54 sec, Éric avec 1 min 4 sec, Sandrine avec 1 min 5 sec, Claude avec 1 min 14 sec, Brigitte avec 1 min 57 sec, Nelly avec 2 min 53 sec…, Socrate disait justement « Connais-toi toi-même » : les coureurs du MMAC seraient-ils sur le point de devenir sérieux ?!

Virginie

Pour voir les résultats cliquez-ici

Pour voir les photos cliquez-ici

Pour voir la vidéo cliquez-ici

Cette entrée a été publiée dans Course à pied. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.