Quelques mots pour vous relater ce Weekend à Millau.

J’ai voulu voir, j’ai vu, mais je ne recommencerai plus !
C’est trop dur pour moi, je ne suis pas fait pour monter de telles côtes.

Samedi matin, température estivale, pas de vent et superbe ambiance .
Nous avons défilé 20 minutes derrière une fanfare dans les rue de Millau pour nous rendre à la ligne de départ.
J’étais impatient d’en découdre. A 10h enfin la libération, direction les gorges du Tarn. Magnifiques paysages et pas de difficultés particulières dans le premier semi marathon.
Donc tout se passait bien, je courais avec le ballon des 10h à 11.2 km/h (un peu prétentieux de ma part ). Le deuxième semi fut plus difficile avec quelques bonnes côtes mais pas trop longues. Je me sentais bien au passage du marathon, dans mes objectifs en 3h 56.
Et puis tout à basculé au 45ème dans la côte du viaduc ( 5 km à 5% ) J’ai dû mal m’alimenter ou trop boire, en tout cas j’ai vomis et j’ai eu la nausée durant plusieurs heures. Je n’avais plus de jambes et j’ai dû marcher chaque fois que la route s’élevait. A ce moment je me suis demandé ce que je faisais dans cette galère, mais il n’était pas question d’abandonner , peu importe le chrono. Je voyait passer les ballons de 10h 30 puis de 11h sans pouvoir les accrocher.
Ensuite, ce fut une suite de côtes et de descentes épouvantables qui n’en finissaient jamais. Je ne suis pas prêt d’oublier la côte de Sainte Afrique ! Quelle Galère ! la plupart des concurrents marchaient, rares étaient ceux qui pouvaient encore courir dans cette côte ( 5 à 6 % sur plus de 6km ) et il restait encore 30 km ! Pendant une quinzaine de km j’ai pu accrocher le ballon des 12h jusqu’à la côte du viaduc, ça m’a aidé.
Quel bonheur d’apercevoir Millau vers les 9h 30 après en avoir terminé avec cette interminable côte du viaduc.

Cette course est mythique, avec une organisation remarquable mais elle n’est pas faite pour moi, je n’ai jamais eu aussi mal. Je suis néanmoins content de l’avoir terminée.

Gégène aux 100 km de Millau

 

Cette entrée a été publiée dans Activités, Course à pied. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.